Sécurité

 

 

Même si vous partez en vacances, quelques risques sont toujours présents.

Les troubles politiques sont surtout présents en Thaïlande.

 

Le pays a beau être le pays du sourire, elle est régulièrement secouée par des manifestations politiques parfois meurtrières, ou des attentats dans les 3 provinces du sud.

 

Les premiers attentats à Bangkok eurent lieu les 17 et 18 aout 2015, occasionnant de nombreuses victimes. Ils étaient revendiqués par un groupuscule turcophone suite à un évènement survenu quelques semaines auparavant.

Ce type de danger est très faibles. Et aucunes manifestations de ce type ne survient au Laos, Cambodge, en Malaisie ou à Singapour/

 

Quoi qu'il en soit vous devrez faire attention à certaines choses pour garantir votre sécurité.

Petit rappel ci-dessous.

        Sécurité avant le départ :

 

Pour vérifier l'actualité et le climat ambiant du pays ou vous comptez vous rendre, rien de plus simple que d'aller sur le site des affaires étrangères françaises : 

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/

 

Alertes et informations de dernières minutes pour tous les pays, vous informent en temps réel.

L'onglet "Conseils par pays" dans l'encart "Conseils aux voyageurs", vous permettra d'en savoir plus sur les mesures de sécurité à observer pour l'Asie du Sud-Est.

 

Sécurité sur place, qualité des transports, règles à observer pour l'entrée et sortie du pays, un point sur la partie sanitaire du pays, ainsi que d'autres informations utiles, sont les sujets abordés.

Le site redouble de prudence, et n'hésitera pas à vous faire partager le moindre risque pour le voyageur.

 

        Fil d'Ariane :

 

Pour voyager avec plus de sécurité, l'état français a mis en place le fil d'Ariane, un registre qui permet de signaler votre séjour à l'étranger :

 

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html

 

Il s'agit pour l'Etat de savoir plus rapidement combien de ses ressortissants se situent dans chaque pays.

 

Par la même occasion, le fil d'Ariane vous informe en temps réel des différentes crises qui peuvent survenir sur votre lieu de vacances, ainsi que la personne que vous aurez désigné en France comme étant votre correspondant.

 

Un moyen utile pour vous de voyager avec le maximum d'informations et en contact direct avec les autorités françaises.

 

Il est recommandé de s'inscrire et de participer à ce suivi.

 

 

        Sur place, quelques règles à respecter :

 

En Thaïlande, il est bon de :

- Respecter la famille royale, objet de culte. Vous risquez l'emprisonnement pour crime de lèse-majesté en cas d'offense. Les touristes n'ont pas de traitement de faveur.

- Eviter tous problèmes avec les forces de l'ordre, à qui parfois il est préférable de verser un pot de vin plutôt que de s'attirer des ennuis.

- Respecter tous les thaïs quelques soit leur genre ou leur métier. Il n'est pas rare que certains touristes ayant eu des attitudes déplacées à l'égard des transexuels, se soient vus infligés une véritable correction

- Il est préférable de payer quelques centaines de bahts de plus, même si on s'est fait arnaquer, que de refuser et de rencontrer en conflit avec un thaïlandais, plus particulièrement les conducteurs de taxis.

- Déconseillé aussi de se lancer dans des jeux d'argent dans n'importe quel lieu. Ces lieux sont tenus par des délinquants ou la mafia, et sont prohibés dans cette société bouddhiste.

- D'une manière générale garder son calme, et décliner tranquillement les sollicitations est préférable. S'énerver n'est pas très bien vu et peu fréquent.

 

  • Malaisie :

- Pays musulman tolérant, veillez à respecter le culte et la loi du pays.

Là encore vous n'aurez pas de traitement de faveur.

 

  • Singapour :

- Pays très sécurisé, inutile de vous préciser que les condamnations peuvent être particulièrement dures. Vous pouvez écopé d'une amende très salée pour avoir jeter un chewing-gum par terre.

 

  • Cambodge et Laos :

- Comme pour la Thaïlande, certains touristes se laissent tenter par les différentes drogues disponibles. Sachez que les condamnations sont plus que dures à l'égard de ceux qui se font attraper. Pour quelques grammes vous risquez de passer plusieurs années voir décennies en prison. Les prisons laotiennes ou cambodgiennes sont loin d'être accueillantes.

- Respectez la loi et surtout évitez de vous attirer des ennuis avec les autorités locales.

- Le respect de la religion et de la royauté au Cambodge est de règle.

 

A retenir :

 

  • Notez les coordonnées de l'ambassade de France

  • S'inscrire au fil d'Ariane

  • Respecter les lois et coutûmes en visage sur vos lieux de visite

  • Ne prennez pas les risques que vous ne prendriez pas dans votre pays

        Dangers :

 

Les dangers que vous pourrez rencontrer sont plus présents en Thaïlande. Contrairement à ce que l'on pourrait penser le pays du sourire n'est pas le plus pacifique. Les thaïlandais sont parfois armés et on relève quelques cas d'assasinats. Faîtes attention à vos fréquentations.

 

De récemments faits divers ont aussi démontré la dangerosité des scooters des mers : un certain nombre de touristes ont été blessé ou ont trouvé la mort percutés par les engins. Même chose avec les éléphants, plusieurs incidents se sont déroulés dans des camps ou les animaux sont maltraités. Essayez de vous rendre dans des camps de qualité.

 

Enfin il est noté que la Thaïlande est un des pays les plus accidentogènes au monde, sur les routes. La majorité des thaïlandais qui conduisent des deux roues, le font sans casques et parfois à plusieurs sur le même engin. Le permis de conduire est quand à lui très simple à obtenir, ce qui ne garantit pas le niveau des conducteurs que vous rencontrerez, qui doublent à droite comme à gauche sans prévenir...

 

De nombreux touristes louent des motos et prennent des risques jusqu'à avoir des accidents de la route. Une situation critique vu le cout des soins et l'éloignement de vos proches. Essayez de porter un pantalon et un haut long, ainsi qu'un casque même si celui-ci ressemble parfois plus à une casquette en plastique. 

N'oubliez pas non plus qu'en cas d'accident avec un local, vous serez toujours responsable....

 

D'une manière générale, vous ne risquez pas grand chose, sauf de votre imprudence. Vols et agressions sont extrêmement rares.

C'est pour cette raison qu'il est agréable de voyager en Asie du Sud-est.

 

Conseil : Ne prennez pas les risques que vous ne prendriez pas dans votre pays : vous êtes à l'étranger, et tout est plus compliqué même si tout peut paraître simple. Si vous êtes coupable d'actes criminels, sachez que l'Ambassade ne pourra pas vous sortir de prison. Seule la justice du pays est reine.

 

 

 

        Police touristique en Thaïlande :

 

Composée de policiers d'origine thaïlandaise et de volontaires étrangers, elle est plus particulièrement implantée dans les grands centres et sur les sites touristiques :

  • Bangkok

  • Chiang Mai

  • Pattaya

  • Phuket

  • Samui

 

Son objectif est de servir d'intermédiaire entre les locaux et les étrangers.

Elle gère les conflits avant que ce ne soit la police thaï, tente de renseigner les touristes et les orienter, mais ne pourra certainement pas vous servir de passe-droit. 

 

Quoi qu'il vous arrive tentez de contacter d'abord cette police, car vous trouverez des policiers compréhensifs parlant tous anglais. Certains d'entre eux, originaires de différents pays dans le monde, parlent français, espagnol, italien, allemand ou russe. Contactez cette police au 1155 si vous ne la trouvez pas sur place.

        Le contact de votre ambassade  :

 

Si votre sécurité est mise en danger, si vous êtes victime d'un incident ou emprisonné, n'hésitez pas à contacter l'Ambassade pour connaitre les procédures à suivre dans le pays concerné.

 

De la même façon, si un de vos proches en voyage à l'étranger est en difficulté, c'est l'ambassade que vous devrez contacter :

Ambassades de France

The Way to Asia est aussi connecté !

  • Twitter App Icône
  • Icône de l'application Facebook
  • Mail-icon.png

The Way to Asia

© Attention, les photos de ce site web ne sont pas libres de droit. Elles sont régies par le droit français ainsi que le Code de la Propriété Intellectuelle.