Quelques Maladies en Asie du sud-est 

 

Plusieurs maladies sont assez connues en Asie du Sud-est, les images de cartes postales font parfois oublier les risques encourus lorsqu'on part sans avoir vérifier ses vaccins ou encore sans être assuré.

  • L'encéphalite japonaise est revenue sur le devant de la scène ces dernières années et à toucher quelques personnes.

  • La rage est quand à elle bien présente en Thaïlande, avec le nombre très important de chiens errants dans ce pays. Faîtes très attention à ces chiens, parfois blessés et couverts de puces par ailleurs.

  • L’hépatite B est très fréquente au Cambodge, au Laos, en Malaisie, à Singapour, en Thaïlande.

  • Le paludisme est toujours présent même s'il ne touche que des zones forestières reculées. Faites le point sur le site de l'institut Pasteur. 

  • La dengue connait une recrudescence sur certaines zones ainsi qu'un nouveau virus appelé ZikaLes risques sont faibles pour les touristes, la meilleure façon de s'en protéger restant surtout d'utiliser des sprays antimoustiques régulièrement.

Paludisme :

Maladie tropicale parasitaire, elle est transmise par une piqure de moustique. Si les zones touristiques les plus fréquentées sont peu ou pas touchées par le virus, il reste important de suivre un traitement et de se protéger contre les moustiques à l'aide de spray, crème et moustiquaire par exemple.

 

Risques : maux de tête, douleurs musculaires, d’un affaiblissement, de vomissements, de diarrhées, de toux. Peut conduire à l'anémie et à un neuropaludisme mortel.

 

Contamination : les zones rurales, forestières et les plus reculées.

 

Traitement : aucun vaccin.

Le traitement préventif a pour but d'atténuer les crises en cas d'infection.

Car depuis plusieurs années, le parasite développe de plus en plus de résistance.

 

Risques : faibles mais je vous recommande de partir protéger, surtout si vous sortez des sentiers battus.

 

 

Dengue:

Maladie tropicale transmise par une piqure de moustique, cette maladie est moins connue des touristes. Toutefois on ne la surnomme pas « grippe tropicale », « fièvre rouge » ou « petit palu », sans raisons.

La Dengue se développe aujourd'hui de plus en plus dans les zones tropicales.

 

Risques : Douleurs, nausées, fatigue, maux de tête, elle continue parfois de tuer, comme ce fut le cas début 2016 pour l'acteur thailandais "Por".

Fièvres hémorragiques dans certains cas rares.

 

Contamination : milieu urbain ou semi-urbain.

 

Traitement : aucun vaccin, il devrait être mis sur le marché courant 2016.

Le seul traitement viable actuellement se base sur du repos et une surveillance médicale.

 

Danger : de plus en plus important, il touche pour autant peu les touristes trop peu présents en terme de durée. 

 

 

Zika:

Le virus Zika tient son nom de la forêt Zika ou il fut découvert en ouganda. Il s'est répandu très rapidement ces dernières années, à causes des piqûres de moustiques.

Il semblerait que le virus soit aussi transmissible par relation sexuelle.

 

Riques : 

- Risques neurologiques importants !

- Très gros danger pour les femmes enceintes, car une infection peut entraîner une microcéphalie chez le foetus.

 

Contamination : pas de lieux spécifiques.

 

Traitement : aucun vaccin, il faut se résoudre à lutter contre les syntômes de la maladie. Paracétamol et diphénhydramine peuvent être utilisés. Attention : ibuprofène ou aspirine peuvent provoquer des hémorragiques.

 

Danger : propagation importante. Il est déconsillé aux femmes enceintes de se rendre dans les zones infectées.

 

 

Pour obtenir plus de détail sur les maladies que l'on peut retrouver en Thaïlande, au Laos, au Cambodge, en Malaisie, ou à Singapour, rendez-vous sur le site de l'Institut Pasteur en cliquant sur l'image ci-dessous.

 

 

Maladies sexuellement transmissibles

 

Attention, le Virus du Sida est très répandu, pas seulement dans les populations du monde de la nuit.

Retrouvez plus d'informations sur cette page des Nations-Unies sur le sujet : http://www.un.org/french/ga/sida/fs_asia_f.htm

 

L'utilisation de préservatifs pourrait vous sauver la vie. Car au delà du VIH, une multitude d'IST et de MST peuvent être attrapées, sans pour autant afficher des symptômes dans les premières semaines ou mois.

Plus d'informations sur les maladies sexuellement transmissibles :

http://www.info-ist.fr/index.html

The Way to Asia est aussi connecté !

  • Twitter App Icône
  • Icône de l'application Facebook
  • Mail-icon.png

The Way to Asia

© Attention, les photos de ce site web ne sont pas libres de droit. Elles sont régies par le droit français ainsi que le Code de la Propriété Intellectuelle.